Born to save la planète

Empreinte carbone Père Noël

infographie

detox_300x250_v1

Le plus grand fabricant de jeans au monde, Levi’s, s’engage à éliminer toute substance chimique dangereuse de l’ensemble de sa chaîne de production d’ici 2020.

C’est notamment le fruit d’une vaste campagne de mobilisation publique orchestrée par Greenpeace, dans le cadre de sa campagne Detox. Parmi les autres grandes marques de la mode qui se sont déjà engagées, citons Zara, Esprit et Mango.

«Plus que jamais, des marques comme Levi’s sont attentives aux revendications publiques en faveur d’une mode non toxique. Il est grand temps que d’autres acteurs du secteur, comme Calvin Klein, Gap et Victoria’s Secret s’engagent à leur tour. Nous continuerons à révéler les petits secrets toxiques des différentes marques de vêtements jusqu’à ce qu’elles se décident à éliminer l’usage des substances toxiques », déclare Jonas Hulsens, chargé de mission auprès de Greenpeace Belgique.

Dans sa nouvelle politique, Levi’s exige notamment de ses 15 principaux fournisseurs, disposant de diverses usines en Chine et au Mexique, qu’ils rendent publique, d’ici fin juin 2013, toute donnée relative à la pollution de l’eau qu’ils occasionnent. D’ici fin 2013, cette exigence s’appliquera à 25 autres grands fournisseurs. Les populations vivant à proximité des usines seront de la sorte informées des substances rejetées dans l’environnement par l’industrie textile.

Levi’s a plié huit jours à peine après que Greenpeace ait présenté, au Mexique, son rapport “Toxic Threads: Under Wraps”. 210.000 personnes ont relayé l’appel fait à ce fabricant de jeans ; des dizaines de milliers ont fait entendre leur voix sur Facebook et Twitter tandis que plus de 700 personnes ont protesté devant les magasins Levi’s, dans plus de 80 villes au monde.

«En promettant de remplacer les substances nocives par des alternatives, Levi’s va jouer un rôle de premier plan dans la campagne Detox. C’est là un tournant dans la façon dont nos vêtements sont fabriqués et une victoire pour les habitants du Mexique et d’ailleurs qui souffrent au quotidien de la pollution toxique de l’eau », déclare Pierre Terras, chargé de mission pour Greenpeace Mexique.

Depuis le lancement de la campagne Detox en 2011, Levi’s est la 11ème marque qui s’engage de manière crédible à ne plus rejeter de substances toxiques tout au long de son processus de fabrication. Un élément important dans l’engagement de Levi’s est sa décision d’éliminer tout PFC et de s’atteler au développement de substances chimiques non nocives d’ici 2015.

Greenpeace demande aux enseignes de prêt-à-porter qu’elles s’engagent à cesser tout rejet de substances toxiques dans les rivières et autres cours d’eau d’ici 2020. Elles doivent par ailleurs exiger de leurs fournisseurs qu’ils communiquent aux populations victimes de la pollution de l’eau toute donnée concernant les rejets de substances chimiques toxiques.

Un collectif de jeunes lance une vidéo décalée et une campagne sur les OGM, intitulée « Générations cobayes ? NON MERCI ! »

Après l’appel de 130 organisations de la société civile en octobre suite à la publication de l’étude du Professeur Gilles-Eric Séralini sur le maïs OGM NK603 et son pesticide associé, le Roundup1, puis la signature de cet appel par 5 anciennes ministres de gauche, du centre et de droite, les jeunes s’emparent du sujet. Le Collectif Appel de la Jeunesse, lance une campagne sur les OGM, les pesticides… et les chats ! Elle s’appuie sur une vidéo décalée et un site internet où chacun peut apporter sa contribution. Leur objectif ? Informer, choquer et faire réagir les nouvelles générations pour qu’elles s’emparent du sujet des OGM, qu’elles consomment tous les jours. Début décembre, le collectif portera la voix de ces jeunes auprès des pouvoirs publics français pour réclamer transparence et application du principe de précaution.

Depuis le 15 novembre, d’étranges chats quelques peu inquiétants envahissaient les réseaux sociaux :

Le véritable objet de la campagne vient d’être dévoilé dans cette vidéo :

 

Postez votre photo sur le site de l’appel de la jeunesse avec une pancarte portant l’inscription « Générations Cobayes, NON MERCI » :  http://generationscobayes.org/agissez/galerie-de-photos/

Pour que l’illettrisme soit reconnu grande cause nationale en 2013, l’Agence Nationale de Lutte contre l’illettrisme part en campagne. Parce que  l’illettrisme est présent partout, mais qu’il ne se voit pas, il n’est pas perçu comme un combat prioritaire par le grand public.

Pour sensibiliser davantage l’opinion, l’agence DDB a conçu ces visuels qui détournent des codes de publicités de grandes enseignes et visent à faire connaître plus largement le nombre de personnes concernées par l’illettrisme en France : plus de 3 millions de personnes.

Un site internet dédié pour présenter les enjeux et les rendez-vous de la campagne « illettrisme grande cause nationale 2013 ? » a été crée : www.illettrisme2013.fr

Cette campagne est diffusée depuis septembre 2012 dans les rues de New York. Elle a été réalisée par l’agence Mother pour faire la promotion du programme de vélo en libre service de New York (BikeNYC).

Cette campagne du WWF Canada en 2007, passe en revue tous les mauvais comportements qui nous paraissent aberrants aujourd’hui comme fumer chez le docteur, ne pas attacher ses enfants en voiture…le film se termine par un homme qui prends son vélo pour se rendre au travail et le slogan « le monde a changé, pourquoi pas vous?

Campagne publique hongroise réalisée en 2008 pour encourager l’usage du vélo par les citoyens, l’argument choc :  « faites du vélo, vous stimulerez votre libido »…

Campagne publique néerlandaise réalisée en 2006 pour « désintoxiquer » les citoyens de la voiture au profit du vélo.

Impossible de découvrir qui est à l’origine de cette opération amusante, une petite idée?

Est-ce que vous connaissez d’autres campagnes qui encourage l’usage du vélo?

 

Dernièrement plusieurs campagnes incitant à l’utilisation des transports en commun m’ont interpellées par leur humour :

  • Les spots de la société De Lijin, une entreprise publique belge de transport en commun, met en avant l’intérêt du « voyager ensemble ». Cette campagne a d’ailleurs été classée parmi les meilleurs spots publicitaires au monde par la chaîne américaine CBS.
  • La campagne de la société danoise d’autocar Midttrafik, souhaite redorer l’image des transports en commun, « prendre le bus c’est cool ».
%d blogueurs aiment cette page :